fiscalité assurance vie

Qu'est-ce qu'un placement financier ?

Les investissements financiers sont les investissements dans des actifs financiers pouvant être réalisés à la fois par des personnes et par des entreprises. Ces investissements sont généralement intéressants car ceux qui les investissent le font pour obtenir un «revenu passif», sans avoir besoin de l'être, par rapport aux autres investissements. Il existe plusieurs possibilités pour un placement argent : Les livrets d'épargnes, l'assurance vie, la bourse, la crypto monnaie, l'immobilier, l'épargne retraite...

Les principaux caractéristiques d'un placement financier

La rentabilité :
La rentabilité est considérée comme un ratio entre les revenus et les dépenses d'investissement. Tant dans le cas de sociétés, que dans le cas de particuliers, il est particulièrement important de faire la différence entre le rendement des plus-values ​​et le rendement des performances. Tous deux ont un traitement comptable, fiscalement et financièremment différent.

  • La plus-values est déterminée sur la différence entre le prix d'achat et le prix de vente. Donc la rentabilité est meilleure plus le prix de vente est élevé.
  • Le rendement est déterminé suivant la rémunération fournie par l'actif. Dans le cas des revenus fixes, cette rémunération est composée d'intérêts. En actions, il s’agit de dividendes, qui par définition peuvent exister ou non, et qui de toute façon seront à la fois basés sur les bénéfices de la société dans laquelle elle est investie.

Le risque :
En investissement financier, on peut distinguer deux types de risque différents. Chacun mesurent ou valorisent différentes possibilités :

  • Le risque de perte ou la probabilité de perte. Dans ce cas, il est important d'évaluer la possibilité de vendre l'actif à un prix inférieur à celui de l'achat.
  • le risque d'insolvabilité de l'émetteur du titre. Dans ce cas, il s’agit d’évaluer quelque chose de plus grave que le risque de perte, c’est la probabilité que l’émetteur ne paie pas les montants initialement engagés, que ce soit des coupons ou des intérêts, en tant que l’objet "principal" de l’engagement.

La liquidité :
Dans l'investissement financier, la liquidité est définie comme la possibilité de vendre un actif sans encourir de pertes de valeur graves. Le degré de liquidité d'un actif financier dépend des possibilités de sa vente, à la décision de l'investisseur et sans atteindre sa maturité. Pour cela, le facteur clé est l’existence d’un marché organisé où les titres sont cotés, car s’il en existait, nous pourrions aller le vendre à un prix d’équilibre. Mais il s’agit là d’un élément important, car même dans les marchés organisés, tous les titres n’ont pas les mêmes caractéristiques de l’offre et de la demande. Les réductions de prix ou les pertes de valeur n'accordent pas un degré de liquidité, bien qu'elles soient faciles à vendre. Un exemple dans l'investissement immobilier : Ce sont des actifs à faible liquidité, mais si nous voulons vendre un appartement immédiatement, nous devons baisser le prix jusqu'à ce que nous trouvions des acheteurs intéressés.

La maturation :
La maturation peut être définie comme le temps nécessaire pour récupérer l’investissement initial. Elle est déterminée par le moment où l’investissement initial peut être couvert avec les flux d’exploitation obtenus.

La fiscalité :
La fiscalité dépend de chaque produit spécifique mais, dans tous les cas, elle implique une baisse de rentabilité due à la taxation des revenus générés.

placement argent

Un exemple concret de placement financier : Le bitcoin

C'était courant 2011, quand un garçon de 12 ans de l'Idaho (USA) a décidé d'investir 1 000$ dans le bitcoin. Aujourd'hui son patrimoine dépasse le million de dollars. Deux ans après ce premier investissement, ce jeune garçon alors âgé de 14 ans a décidé de vendre une partie de sa crypto monnaie à un prix 10 000% supérieur à celui auquel il l'a acquis. En effet, à l'ahcta, le prix d'un bitcoin était de 20$, et lorsqu'il en a revendu une partie, il en vallait 1 200$. Ainsi, Les 1 000$ qu'il avait investi atteignaient les 100 000$.


Placer son argent dans l'immobilier

Faire un investissement dans l’immobilier a toujours semblé être une chose très exclusive pour laquelle il faut beaucoup d’argent, mais ce n’est plus le cas. Grâce aux nouvelles technologies, on peut investir dans l’immobilier avec peu d’argent et très facilement grâce au crowfounding.
Le crowfounding consiste à financer à plusieurs un projet (ou une entreprise). Cela permet aux sociétés mais aussi aux particuliers de lever des fonds sans avoir à faire appel aux banques par exemple. Dans le cadre d’un financement participatif en capital immobilier, on achète des parts dont la valeur devrait augmenter à un moment donné, c’est-à-dire que de nombreuses personnes investissent un peu plus et achètent un bien en "prévente" pour le vendre par la suite. Ce type d’investissement est donc très sûr, car les garanties ont généralement une valeur trois fois supérieure à celle de l’argent emprunté.